Des kits fournitures scolaires pour une rentrée moins coûteuse

| 15 avril 2018 | 0 Commentaire
Donner accès à tous les élèves à des fournitures de qualité, grâce à des achats groupés, tel est l’objectif du kit de fournitures scolaires proposé par les conseils locaux (CL) FCPE de certains départements. Explications avec Edwige Charrier et Jean-Claude Lamoureux, en Vendée.

La gratuité complète et effective de tout ce qui concerne la scolarité des enfants est une des revendications historiques de la FCPE. Or, depuis plusieurs années, les coûts liés à la rentrée scolaire accusent une hausse régulière. C’est ce que démontrent les enquêtes menées par la Confédération syndicale des familles (CSF). En 2016, par exemple, cette augmentation s’établissait à 3,65 % en moyenne, avec un pic significatif de 7 % à l’entrée en 6e, certaines familles faisant remonter des listes de fournitures comportant jusqu’à 70 articles… Face à cette situation – source d’inégalités et casse-tête pour bon nombre de familles – la FCPE organise la solidarité. C’est le cas au collège Jules-Ferry de Montaigu où l’on s’apprête, pour la cinquième année consécutive, à proposer aux parents d’élèves le kit fournitures scolaires. « L’opération débute au mois de février lorsque nous sollicitons le principal du collège pour établir la liste des fournitures par niveau », explique Edwige Charrier, présidente du conseil local. Liste sur laquelle les parents FCPE ont leur mot à dire, comme l’indique Jean-Claude Lamoureux, président du conseil local du collège Michel-Ragon, à Saint-Hilaire-de-Loulay : « Nous avons des échanges avec les enseignants pour leur faire part de nos préoccupations (le poids du cartable, la toxicité de certaines fournitures ou la question du développement durable par exemple). Puis, une fois cette liste établie, la FCPE détermine des couleurs par discipline afin de faciliter la vie des élèves et y ajoute des fournitures optionnelles (une calculatrice par exemple). »

Un « accélérateur » d’adhésions
Dès le mois de mars, la liste est transmise au CDPE qui négocie les prix avec des fournisseurs (idéalement des partenaires locaux) et obtient des économies substantielles. « Pour un dictionnaire, on peut obtenir par exemple jusqu’à 9 % de réduction, ce qui est inenvisageable pour un acheteur traditionnel », remarque Jean-Claude Lamoureux. Le bon de commande est ensuite élaboré par le CDPE, transmis aux conseils locaux et glissé dans le dossier d’inscription adressé aux parents d’élèves, assorti d’un bulletin d’adhésion à la FCPE (obligatoire pour bénéficier du kit). « Les parents ont jusqu’à la mi-juin pour passer commande, puis nous leur donnons rendez-vous une semaine avant la rentrée pour retirer leur kit », note Edwige Charrier. L’occasion de faire connaître la FCPE et… d’évaluer la satisfaction des familles. « Les retours sont extrêmement positifs, remarque la présidente. Car ce kit représente non seulement un gain de temps, une économie de stress, mais également une réduction de coût indiscutable. Par exemple, le kit 6e s’élevait l’année dernière à 70 euros (hors options) dont 20 euros pour l’adhésion FCPE. » Une somme qui permettrait, en temps normal, d’acquérir des produits uniquement en entrée de gamme, tandis que le kit ne contient que des produits de qualité… Des parents reconnaissants donc, chez qui l’opération provoque souvent même un déclic. « Depuis la mise en place des kits, le nombre de votants aux élections de délégués a doublé, se félicite Jean-Claude Lamoureux. De même, alors que nous avions parfois des difficultés à trouver des parents qui s’engagent dans les différentes instances, ce n’est plus du tout d’actualité ! »

INFOS PRATIQUES

Les 4 points à retenir

1- Le chef d’établissement et les enseignants sont associés à l’opération
Le CL prend contact avec le chef d’établissement afin d’échanger autour des différentes étapes (établissement des listes de fournitures, dates de livraison des kits etc.). Par ailleurs, un dialogue s’engage avec l’équipe pédagogique pour rappeler qu’il est interdit d’exiger des marques, que le poids des cahiers a impact sur la santé des élèves, etc.

2- Le CDPE prend en charge le volet administratif
Le logiciel Bourse aux fournitures (BAF) de la FCPE permet de gérer les commandes et les livraisons, les adhésions et la comptabilité. Il génère par exemple un mail de confirmation aux parents pour les avertir que les kits sont prêts, mais également les reçus fiscaux et les factures.

3- L’adhésion à la FCPE est obligatoire
Les statuts des CL et des CDPE précisent bien que les prestations de services sont au bénéfice des adhérents. Par ailleurs, l’ouverture d’une bourse aux fournitures à des non adhérents pourrait faire suspecter une démarche d’enrichissement de l’association et serait considérée comme de la concurrence déloyale vis-à-vis du secteur marchand.

4- Une équipe de bénévoles se charge de la distribution des kits
Le CL doit prévoir de mobiliser 4 ou 5 adhérents et/ou bénévoles pour le jour J. Au préalable, les packs auront été préparés (une entreprise d’insertion peut être sollicitée pour mettre les commandes en kits) et stockés (le chef d’établissement doit être consulté pour identifier un lieu). Il est par ailleurs important de prévoir un temps d’échanges avec chaque parent lors de la remise des kits, afin d’établir un premier contact avec les nouveaux adhérents et de leur donner la date de la réunion de rentrée du CL.

Catégorie: Activités du CDPE

A propos de l'auteur :

Laisser un commentaire

De la maternelle au lycée

  • Archives:

  • Categories:

  • Tags:

Pétitions

Non à la fermeture de classe aux Longues Rayes à Eragny-sur-Oise

  Nous, les parents d’élèves et les futurs parents de l’école primaire Les Longues Rayes à Eragny-sur-Oise, nous signons cette pétition pour dire «  NON à la fermeture de classe aux Longues Rayes ». Non à la dégradation continue des conditions d’accueil et d’apprentissage de nos enfants à l’école primaire. Chaque enfant a droit à […]
| 22 septembre 2016 | 0 Commentaire

Lycée de Gonesse : « les effectifs sont ingérables pour les professeurs et les élèves »

Nous, parents, professeurs et personnels du lycée René Cassin de Gonesse (95), sommes en lutte depuis juin etl ‘ équipe pédagogique  en grève depuis le vendredi 2 septembre pour dénoncer les classes surchargées, en cette rentrée 2016-2017 : – toutes les classes de secondes entre 34 et 35 élèves ! – de nombreuses classes de première et […]
| 6 septembre 2016 | 0 Commentaire

Les parents d’élèves appellent les députés à voter l’accès à la cantine pour tous les enfants !

    La FCPE rappelle inlassablement que certains enfants arrivent à l’école en ayant faim, la cantine est souvent le seul vrai repas qu’ils font dans la journée. Le rapport « Grande pauvreté et réussite scolaire » l’a démontré, ces situations ne sont pas isolées et elles ont également un impact sur la réussite des […]
| 11 juin 2016 | 0 Commentaire

Video