Cinq questions autour de la santé à l’école

| 24 février 2018 | 0 Commentaire
Dans les missions dédiées à l’école, figure le suivi de la santé des élèves. Les parents sont donc parfois soumis à certaines exigences. Quelles sont les règles en la matière ? Les réponses de Marianne Barré, secrétaire générale du Syndicat national des médecins scolaires et universitaires (SNMSU).

Quels sont les vaccins obligatoires pour l’entrée à l’école ?
Marianne Barré : Le seul vaccin que l’on peut exiger pour l’entrée à l’école est celui qui est obligatoire dans le calendrier vaccinal, à savoir le vaccin contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite. A ce jour, cette vaccination comporte deux injections, à 2 et 4 mois, puis un rappel à 11 mois. Ainsi, les parents ont trois mois à compter de la rentrée pour se mettre à jour et présenter un justificatif, sans quoi l’accueil de leur enfant à l’école sera remis en cause.

Un enfant tout juste entré en maternelle peut-il être retiré de l’école parce qu’il n’est pas encore propre ?
MB : Non, un enfant ne peut pas être refusé parce qu’il n’est pas propre : ce « motif » n’apparaît dans aucun texte. De plus, en tant que médecin scolaire, je rappelle régulièrement aux enseignants qu’il est possible que certains enfants ne soient pas encore propres à 3 ans. Cela signifie qu’ils ne sont pas prêts, ce qui n’est pas grave. Ainsi, il est important que les parents se rassurent et évitent de stresser leur enfant avec cette question, car faire pression sur un enfant pour qu’il devienne propre est inutile et peut même avoir des conséquences néfastes. Ensuite, il y a des enfants qui présentent de réels troubles de la propreté, (comme l’encoprésie, qui est une forme d’incontinence fécale). Dans ce cas, l’enseignant de petite ou moyenne section doit alerter le médecin de PMI pour prendre en charge le problème.

Un certificat médical est-il obligatoire pour les activités sportives ?
MB : Non, aucun certificat médical n’est demandé pour les activités sportives qui se déroulent dans le temps scolaire et font partie du programme. Le principe est que tout élève est supposé apte à pratiquer ces activités. Au contraire, c’est donc aux parents à fournir un certificat médical s’ils souhaitent que leur enfant n’y participe pas !

Quelles sont les visites médicales obligatoires que doivent passer les enfants à l’école ?
MB : Deux visites obligatoires sont inscrites dans la loi, celles de la sixième année et de la douzième année. Elles sont assurées par le médecin scolaire au cours de l’année de grande section de maternelle et par l’infirmier-ère scolaire en classe de 6e ou de 5e. L’objectif est de repérer tout ce qui pourrait entraver les apprentissages de l’enfant, et donc sa réussite scolaire. Elles permettent aussi d’évoquer toutes les questions qui préoccupent les parents (sommeil, propreté, alimentation etc.) et de leur délivrer des conseils. C’est pourquoi leur présence est vivement recommandée !

MB : Comment le PAI (projet d’accueil individualisé) pour la prise de médicaments à l’école est-il mis en œuvre ?
MB : Il est mis en œuvre à l’initiative des parents, c’est à eux d’en faire la demande auprès du chef d’établissement. Ce dernier contacte ensuite le médecin de PMI ou scolaire de son secteur qui, lui-même, organise un rendez-vous avec les parents et l’enfant afin de rédiger le PAI en bonne et due forme. Attention, son cadre est très strict : il ne concerne que les maladies chroniques comme l’asthme, le diabète, les allergies alimentaires etc. En aucun cas, il ne prend en charge les maladies aigues (comme une angine par exemple). Une fois signé par les parents, le PAI autorise l’enseignant à intervenir selon un protocole défini, par exemple en administrant de la Ventoline dans le cas d’une crise d’asthme, ou encore pour mettre en œuvre des soins ou une surveillance.

Catégorie: Activités Nationales

A propos de l'auteur :

Laisser un commentaire

De la maternelle au lycée

  • Archives:

  • Categories:

  • Tags:

Pétitions

Non à la fermeture de classe aux Longues Rayes à Eragny-sur-Oise

  Nous, les parents d’élèves et les futurs parents de l’école primaire Les Longues Rayes à Eragny-sur-Oise, nous signons cette pétition pour dire «  NON à la fermeture de classe aux Longues Rayes ». Non à la dégradation continue des conditions d’accueil et d’apprentissage de nos enfants à l’école primaire. Chaque enfant a droit à […]
| 22 septembre 2016 | 0 Commentaire

Lycée de Gonesse : « les effectifs sont ingérables pour les professeurs et les élèves »

Nous, parents, professeurs et personnels du lycée René Cassin de Gonesse (95), sommes en lutte depuis juin etl ‘ équipe pédagogique  en grève depuis le vendredi 2 septembre pour dénoncer les classes surchargées, en cette rentrée 2016-2017 : – toutes les classes de secondes entre 34 et 35 élèves ! – de nombreuses classes de première et […]
| 6 septembre 2016 | 0 Commentaire

Les parents d’élèves appellent les députés à voter l’accès à la cantine pour tous les enfants !

    La FCPE rappelle inlassablement que certains enfants arrivent à l’école en ayant faim, la cantine est souvent le seul vrai repas qu’ils font dans la journée. Le rapport « Grande pauvreté et réussite scolaire » l’a démontré, ces situations ne sont pas isolées et elles ont également un impact sur la réussite des […]
| 11 juin 2016 | 0 Commentaire

Video