Déclaration CDEN Novembre 2014

| 17 novembre 2014 | 0 Commentaire

Monsieur le Préfet,

Le nouveau maillage : Réseau d’Education Prioritaire/ Politique de la Ville/ réussite éducative va s’élaborer dans un calendrier très contraint.

C’est une forte demande de la nouvelle Ministre de l’Education Nationale et nous pensions donc que ce sujet serait abordé lors de ce Conseil Départemental de l’Education Nationale qui se tient sous votre présidence, comme il est abordé dans les 99 autres départements.

Est-ce un nouvel oubli de la Direction Départementale de l’Education Nationale ? N’avons-nous pas droit dans notre département, comme dans tous les autres départements à un processus de dialogue et d’écoute attentive ?

Nous souhaitons vous faire part, ce jour, de nos réflexions. Ne serait-ce qu’en raison du calendrier qui impose une rédaction de proposition à remonter pour fin Novembre au Ministère et car nous entendons bien être associé à ce processus.

La FCPE est la première fédération de Parents d’Elèves dans ce département et en France. Dans le Val d’Oise, elle occupe 5 sièges au CDEN sur les 7 dévolus aux fédérations de parents d’élèves.

A ce titre, le conseil d’administration de la FCPE 95 a décidé de ne pas laisser vacants ses sièges et de laisser seule l’autre fédération nationale porter la voix des parents. L’ensemble de la communauté éducative comprendra de quoi nous parlons.

Dans le cadre de la loi de programmation Ville et Cohésion Urbaine, va s’élaborer le contrat de ville qui prendra effet en 2015 jusqu’en 2020. Le volet cohésion sociale et sa déclinaison éducative nous tient particulièrement à cœur et est l’objet social même de la FCPE. La loi VÉCU met les habitants et tous les acteurs (associations, CAF, bailleurs sociaux, académie, ville…) au centre de la consultation.

L’académie a refusé  de nous y associer. Nous  demanderons  audience au  rectorat pour une présentation des nouveaux REP.

La non consultation se clôt dès la fin novembre afin que l’académie puisse construire avec le ministère sa carte des moyens alloués. L’enveloppe globale fermée de 1082 REP, reconduite sur l’ensemble du territoire, est revue à la baisse en métropole puisque 14 REP sont supprimés. Nous le regrettons !

Le postulat de départ de construction des REP, dans le cadre de la Loi de refondation, est le conseil école-collège. Ce réseau apparaît pertinent sur le plan national, tant on sait que c’est, entre autre, cette articulation qui pèche et conduit à l’échec scolaire, 150 000 élèves chaque année.

Néanmoins ce travail préalable de la Communauté Educative est nié dans le Val d’Oise.

C’est pour nous une forte inquiétude et un élément de questionnement sur ce postulat académique de réseau conseil école-collège.

Nous vous demandons Monsieur le Préfet  de conduire dans les meilleurs délais une élaboration concertée de manière à ce qu’aucun collège, aucune école qui le nécessite ne soit exclu de l’éducation prioritaire.

Alors de quoi allons-nous parler lors de ce CDEN d’une rentrée qui se passe sans considérations ?

Devrons-nous revenir sur le manque d’enseignants ?

Devrons-nous revenir sur le manque de concertation avec la Direction Départemental de l’Education Nationale ?

Devrons-nous parler de l’organisation catastrophique des élections de parents, organisée au mépris des textes et du code électoral dans de trop nombreux établissements et dont les résultats ne nous ont toujours pas été communiqués, malgré notre demande ?

Devrons-nous parler  du manque de suivi des Projets Educatifs sur les villes ?

Nous pourrions faire  un bilan encore plus exhaustif.

Ce soir, nous demandons à l’ensemble des partenaires éducatifs, qui le souhaitent et qui ont une autre vision de l’école pour tous, de s’unir et demander en commun de travailler dans d’autres conditions et pour nos élèves de ne plus apprendre dans ses conditions. Un rendez-vous avec Monsieur le Recteur ainsi qu’avec Monsieur Le Préfet nous semble incontournable. Car nous ne pouvons plus continuer à être traités de cette façon, en contradiction avec notre statut de partenaire le plus représentatif des parents dans la communauté éducative !

Catégorie: Déclarations, Activités du CDPE

A propos de l'auteur :

Laisser un commentaire

De la maternelle au lycée

  • Archives:

  • Categories:

  • Tags:

Pétitions

Non à la fermeture de classe aux Longues Rayes à Eragny-sur-Oise

  Nous, les parents d’élèves et les futurs parents de l’école primaire Les Longues Rayes à Eragny-sur-Oise, nous signons cette pétition pour dire «  NON à la fermeture de classe aux Longues Rayes ». Non à la dégradation continue des conditions d’accueil et d’apprentissage de nos enfants à l’école primaire. Chaque enfant a droit à […]
| 22 septembre 2016 | 0 Commentaire

Lycée de Gonesse : « les effectifs sont ingérables pour les professeurs et les élèves »

Nous, parents, professeurs et personnels du lycée René Cassin de Gonesse (95), sommes en lutte depuis juin etl ‘ équipe pédagogique  en grève depuis le vendredi 2 septembre pour dénoncer les classes surchargées, en cette rentrée 2016-2017 : – toutes les classes de secondes entre 34 et 35 élèves ! – de nombreuses classes de première et […]
| 6 septembre 2016 | 0 Commentaire

Les parents d’élèves appellent les députés à voter l’accès à la cantine pour tous les enfants !

    La FCPE rappelle inlassablement que certains enfants arrivent à l’école en ayant faim, la cantine est souvent le seul vrai repas qu’ils font dans la journée. Le rapport « Grande pauvreté et réussite scolaire » l’a démontré, ces situations ne sont pas isolées et elles ont également un impact sur la réussite des […]
| 11 juin 2016 | 0 Commentaire

Video