Des dizaines de familles ROMS, pères, mères et enfants expulsés de leur campement à Saint-Ouen l’Aumône

| 25 septembre 2012 | 0 Commentaire

De nouveau, au mépris des droits les plus fondamentaux, près de 200 personnes de la communauté ROM ont été expulsés du campement de fortune dans lequel ils avaient trouvé refuge depuis plusieurs mois. Les enfants qui avaient ainsi pu bénéficier d’une scolarité adaptée ont été jetés à la rue avec les conséquences que l’on sait.

C’est inacceptable !

Chassés d’une ville vers une autre, d’un département à l’autre ils subissent des méthodes inhumaines qui ne font que renforcer la marginalité et les souffrances de toutes les familles. D’autres mesures sont possibles et nécessaires pour préserver notamment la scolarisation des enfants et du coup les chances d’intégration des parents.

En poursuivant la chasse aux ROMS, la politique du nouveau gouvernement de la France, prolonge celle de son prédécesseur. En pire !

Nous disons en pire parce que, du gouvernement Sarkozy-Fillon-Guéant, nous n’attendons et n’espérions rien, alors que du gouvernement Hollande-Ayrault-Valls nous attendions et espérions un « changement » qui, dès les premiers mois, dans les actes, non seulement ne s’est pas produit, mais qui a relancé la chasse aux Roms.

Abrité derrière un paravent d’apparentes bonnes intentions, le Ministre de l’Intérieur tente de tromper l’opinion publique. En vérité, les promesses du candidat Hollande, comme les annonces des circulaires interministérielles sont bafouées et les démantèlements de campements, sans solutions de relogement, se sont multipliés. Les mauvaises habitudes acquises par l’administration et la police ont fait le reste et de nombreuses familles sont à la rue. Nous, la  FCPE,    défendons la  scolarité pour  tous les enfants.  Nous  ne pouvons pas  admettre  et condamnons ce genre  de procédés. Messieurs et Mesdames  les élus,   arrêtez cette politique.

La scolarité des enfants  Roms est déjà  suffisamment  difficile  pour  qu’ils se retrouvent à la rue sans aucun suivi.

La FCPE est et restera vigilante à l’ECOLE POUR TOUS et interviendra dès que l’égalité des enfants sera remise en cause.

 

 

Contacts : Bruno Brisebarre 0611501782 ou Sylvie Fromentelle 0681060246

Catégorie: Presse, Déclarations

A propos de l'auteur :

Laisser un commentaire

De la maternelle au lycée

  • Archives:

  • Categories:

  • Tags:

Pétitions

Non à la fermeture de classe aux Longues Rayes à Eragny-sur-Oise

  Nous, les parents d’élèves et les futurs parents de l’école primaire Les Longues Rayes à Eragny-sur-Oise, nous signons cette pétition pour dire «  NON à la fermeture de classe aux Longues Rayes ». Non à la dégradation continue des conditions d’accueil et d’apprentissage de nos enfants à l’école primaire. Chaque enfant a droit à […]
| 22 septembre 2016 | 0 Commentaire

Lycée de Gonesse : « les effectifs sont ingérables pour les professeurs et les élèves »

Nous, parents, professeurs et personnels du lycée René Cassin de Gonesse (95), sommes en lutte depuis juin etl ‘ équipe pédagogique  en grève depuis le vendredi 2 septembre pour dénoncer les classes surchargées, en cette rentrée 2016-2017 : – toutes les classes de secondes entre 34 et 35 élèves ! – de nombreuses classes de première et […]
| 6 septembre 2016 | 0 Commentaire

Les parents d’élèves appellent les députés à voter l’accès à la cantine pour tous les enfants !

    La FCPE rappelle inlassablement que certains enfants arrivent à l’école en ayant faim, la cantine est souvent le seul vrai repas qu’ils font dans la journée. Le rapport « Grande pauvreté et réussite scolaire » l’a démontré, ces situations ne sont pas isolées et elles ont également un impact sur la réussite des […]
| 11 juin 2016 | 0 Commentaire

Video