Pour améliorer le niveau des élèves français en lecture, le ministre de l’Education nationale veut mettre en place de nouvelles évaluations en milieu de CP et de CE1.

| 9 décembre 2017 | 2 Commentaires

Les écoliers français ont obtenu des résultats en lecture « très insatisfaisants » et « préoccupants » dans l’enquête internationale PIRLS, a estimé hier le ministre de l’Education nationale Jean-Michel Blanquer. La France se classe en effet 34e sur les 50 pays évalués par l’enquête, avec 511 points, à peine plus que la moyenne (500 points). Lors d’une conférence de presse consacrée à la présentation de ces résultats, le ministre a dévoilé une série de mesures pour redresser le niveau des élèves en lecture.

Des évaluations en milieu de CP et de CE1

Le ministre envisage notamment de mettre en place de nouvelles évaluations à l’école primaire à la rentrée 2018. En CP, en plus des évaluations déjà pratiquées en début d’année, les élèves auront un « point d’étape CP », une évaluation de milieu d’année, indique l’AEF. Ce « point d’étape » sera expérimenté dans les écoles d’éducation prioritaire dès le début de l’année 2018. Les élèves de CE1 passeront également une évaluation en milieu d’année scolaire.

Ces tests seront élaborés par le Conseil scientifique de l’éducation nationale, créé fin novembre par Jean-Michel Blanquer, et « seront faciles à utiliser », selon le ministre.

Pour améliorer le niveau en lecture des élèves, Jean-Michel Blanquer compte également s’appuyer sur la formation des enseignants. « Le moment de l’évolution de la formation des professeurs est venu », a-t-il indiqué, expliquant que 9h sur les 18h de formation annuelles des enseignants « seront consacrées à l’apprentissage de la lecture ».

Au collège, les deux heures d’accompagnement personnalisé hebdomadaires seront entièrement consacrées « à la compréhension en lecture pour les élèves de 6e » ayant obtenu des résultats insuffisants en compréhension de l’écrit aux évaluations passées en novembre dernier.

« Un plan hors-sujet »

Face à cet enchaînement d’annonces, l’ ensemble de la communauté Éducative  se  montre mitigés. « A une situation des plus préoccupantes, le ministre répond par un plan hors sujet axé sur le déchiffrage et la maîtrise du code », en évacuant « la question de l’accès au sens ».

 

 

Catégorie: Activités du CDPE

A propos de l'auteur :

Commentaires (2)

URL de Trackback | Flux RSS des commentaires

  1. Chaudron Marie Andrée dit :

    Nous revoici à la case départ: retour à la méthode syllabique !
    Et pourquoi donc cette méthode a-t-elle été remise en cause depuis longtemps si elle avait fait ses preuves ? Monsieur Blanquer veut-il déterrer la hache de guerre comme Monsieur de Robien ?
    Attention au gavage et aux multiples évaluations susceptibles d’augmenter le stress chez les enfants et les parents! Le stress, spécificité française et dont il faudrait avant tout se préoccuper !

Laisser un commentaire

De la maternelle au lycée

  • Archives:

  • Categories:

  • Tags:

Pétitions

Non à la fermeture de classe aux Longues Rayes à Eragny-sur-Oise

  Nous, les parents d’élèves et les futurs parents de l’école primaire Les Longues Rayes à Eragny-sur-Oise, nous signons cette pétition pour dire «  NON à la fermeture de classe aux Longues Rayes ». Non à la dégradation continue des conditions d’accueil et d’apprentissage de nos enfants à l’école primaire. Chaque enfant a droit à […]
| 22 septembre 2016 | 0 Commentaire

Lycée de Gonesse : « les effectifs sont ingérables pour les professeurs et les élèves »

Nous, parents, professeurs et personnels du lycée René Cassin de Gonesse (95), sommes en lutte depuis juin etl ‘ équipe pédagogique  en grève depuis le vendredi 2 septembre pour dénoncer les classes surchargées, en cette rentrée 2016-2017 : – toutes les classes de secondes entre 34 et 35 élèves ! – de nombreuses classes de première et […]
| 6 septembre 2016 | 0 Commentaire

Les parents d’élèves appellent les députés à voter l’accès à la cantine pour tous les enfants !

    La FCPE rappelle inlassablement que certains enfants arrivent à l’école en ayant faim, la cantine est souvent le seul vrai repas qu’ils font dans la journée. Le rapport « Grande pauvreté et réussite scolaire » l’a démontré, ces situations ne sont pas isolées et elles ont également un impact sur la réussite des […]
| 11 juin 2016 | 0 Commentaire

Video