CP/ FCPE de la Seine-Saint-Denis et de la FCPE du Val d’Oise Suite aux annonces gouvernementales contenues dans le « plan étudiants » et qui demande que la sélection pour accéder à l’université soit faite en réalité par le Lycée, la FCPE 93 et la FCPE 95 appellent les parents à se mobiliser massivement à la manifestation prévue le 16 novembre 2017.Retrouvons nous à 14h 9 Place de la République, 75003 Paris

| 12 novembre 2017 | 0 Commentaire

En effet, les mesures envisagées s’appuient essentiellement sur une redéfinition inquiétante du rôle des enseignants. De l’accompagnement individuel pour “la construction du projet d’études” à la “prise en compte du profil de chaque lycéen et de ses choix” pour l’entrée dans le supérieur, le plan Étudiants ne se contente pas de demander à des adolescents de 15 ans de savoir ce qu’ils veulent faire “quand ils seront plus grands”, il suggère aussi aux enseignants de deviner l’état du marché de l’emploi et des filières d’avenir à l’horizon des dix prochaines années – dans un monde numérique en mutation permanente.

Outre cette fausse naïveté, le dispositif est absurde et dangereux.

1 – Dangereux car il confie à la subjectivité aléatoire d’un conseil de classe les clés de l’avenir professionnel des élèves. *

2 – Dangereux car il néglige les différences structurelles entre les lycées et leurs territoires, dont les problématiques et les parcours déterminent trop souvent l’avenir de leurs élèves.

3 – Dangereux car il donne un argument de vente supplémentaire aux établissements privés qui consiste à faire du dossier de l’élève et du conseil de classe les nouveaux sésames pour l’accès aux filières universitaires.

4 – Dangereux surtout car il organise une confrontation violente entre les décisions des enseignants et les aspirations des parents.

5-Dangereux, car il gère une pénurie organisée, empêchant les jeunes de poursuivre les études de leur choix, plutôt que d’investir dans des moyens supplémentaires en créant plus de places dans les filières de l’enseignement supérieur

Dans une école qui peine déjà à remplir ses missions faute de moyens et de personnel, comment imaginer un seul instant une relation sereine entre les espoirs, sacrifices et investissement des parents pour que leurs enfants réussissent et des enseignants investis malgré eux d’un pouvoir sans appel sur l’avenir de ces mêmes adolescents ?

Contact presse : Rodrigo Arenas( FCPE93) 06 62 39 44 04 -Bruno Brisebarre (fcpe 95 ) 06 75 74 41 38

Catégorie: Activités du CDPE

A propos de l'auteur :

Laisser un commentaire

De la maternelle au lycée

  • Archives:

  • Categories:

  • Tags:

Pétitions

Non à la fermeture de classe aux Longues Rayes à Eragny-sur-Oise

  Nous, les parents d’élèves et les futurs parents de l’école primaire Les Longues Rayes à Eragny-sur-Oise, nous signons cette pétition pour dire «  NON à la fermeture de classe aux Longues Rayes ». Non à la dégradation continue des conditions d’accueil et d’apprentissage de nos enfants à l’école primaire. Chaque enfant a droit à […]
| 22 septembre 2016 | 0 Commentaire

Lycée de Gonesse : « les effectifs sont ingérables pour les professeurs et les élèves »

Nous, parents, professeurs et personnels du lycée René Cassin de Gonesse (95), sommes en lutte depuis juin etl ‘ équipe pédagogique  en grève depuis le vendredi 2 septembre pour dénoncer les classes surchargées, en cette rentrée 2016-2017 : – toutes les classes de secondes entre 34 et 35 élèves ! – de nombreuses classes de première et […]
| 6 septembre 2016 | 0 Commentaire

Les parents d’élèves appellent les députés à voter l’accès à la cantine pour tous les enfants !

    La FCPE rappelle inlassablement que certains enfants arrivent à l’école en ayant faim, la cantine est souvent le seul vrai repas qu’ils font dans la journée. Le rapport « Grande pauvreté et réussite scolaire » l’a démontré, ces situations ne sont pas isolées et elles ont également un impact sur la réussite des […]
| 11 juin 2016 | 0 Commentaire

Video