Synthèse de l’atelier sur l’orientation organisé lors du congrès de la FCPE 95

| 16 juin 2012 | 0 Commentaire

En ce samedi 12 mai 2012, nous avons accueilli Mme Le Saux, directrice du CIO de Sarcelles. Tant à midi qu’en début d’atelier de l’après midi, il était urgent d’alerter les parents sur la prochaine disparition des 5 CIO sur 6 dont le Conseil Général a la responsabilité.

Nous tenions à mettre les parents en garde contre la fermeture d’un service public gratuit de proximité et dénoncer une responsabilité partagée dans cette atteinte au service des familles et des jeunes. Avec la fermeture des CIO, seraient privés d’un lieu d’information et de conseil de proximité les nombreux publics scolaires des établissements publics et privés ainsi que leur famille, les apprentis, les jeunes décrocheurs, les personnes en situation de handicap, les adultes en insertion et en reconversion ainsi que les jeunes arrivants de l’étranger.

Si les CIO devaient fermer, les conseillers d’orientation psychologues seraient affectés dans les collèges et lycées, ce qui limiterait l’accès à un vrai service d’orientation qu’aux seuls élèves des établissements scolaires. Bien des familles n’osent pas passer le seuil des lycées, les autres publics sont en plus réticents. Les horaires d’ouverture seraient réduits (actuellement, les CIO accueillent leurs publics dans la semaine, y compris mercredi et samedi et pendant les vacances scolaires). Il est nécessaire de préserver un lieu « neutre », d’écoute et d’échange, de questionnement.

Mais de nombreux parents et de nombreux jeunes sont très critiques par rapport à l’orientation. Ils expliquent avoir été déçus, et revenus sans information. Il est évident que l’orientation est liée aux profondes mutations sociales, économiques et techniques qui ont fortement accru la demande sociale d’éducation et d’orientation au fil des années. : en particulier, nous avons assisté à un passage d’un modèle mécaniste et idéaliste (où l’on cherche à obtenir un ajustement entre les exigences des métiers et les aptitudes individuelles mesurées en fin de parcours scolaire), à un modèle éducatif (où l’on cherche à développer les capacités des individus à l’autonomie, à la créativité et au choix). L’orientation consiste à mettre en relation les profils d’élèves ainsi définis avec les postes de travail qui correspondent à des exigences précises et une formation donnée. Les décisions s’imposent aux familles qui n’ont pas leur mot à dire. La personne en recherche d’orientation doit elle s’adapter à un bassin d’emploi ou répondre à ses envies et ses projets propres ; et ce d’autant plus qu’aujourd’hui les métiers comme les professions sont en perpétuelle évolution et que les jeunes devront changer plusieurs fois de profession au cours de leur carrière.

Enfin, les formations et parcours supérieurs ou professionnalisants se multiplient à l’extrême, le privé envahit le champ de la formation, l’information est immense et parait même démesurée. A tel point qu’un Conseiller pourra être dans l’impossibilité de décrire tous les parcours possibles.

Dans la réalité quotidienne, le ministère a créé une plate forme téléphonique d’orientation, développé l’Onisep sur le net, http://www.monorientationenligne.fr.

Les procédures d’admission et d’affectation se complexifient : Affelnet fin de CM2, Affelnet fin de 3ème, APB … (Sans oublier les B2i, 1er et 2ème degré et ASSR 1 et 2) : la charge des parents est devenue inégalitaire (en effet, comment font les familles sans connexion Internet ou qui travaillent à l’heure d’ouverture des CDI, bibliothèques et autres centres ?), la profusion des offres, des filières est sans commune mesure, et la pression éducative augmente. Les professeurs principaux ont du prendre une responsabilité particulière dans le suivi, l’information et la préparation de l’orientation des élèves. Nombreux sont ceux qui d’informent, restent en éveil, à la découverte de tous les changements, de l’évolution de la formation. Mais ils ne peuvent en aucun cas se substituer aux COP, qui, de par leur spécialisation en psychologie, sont en mesure d’accompagner le jeune dans ses attentes, ses motivations.

En conclusion, l’échange fut riche et animé. Il reste totalement ouvert ; les questions sont loin d’être closes : qui doit délivrer l’information, qui doit orienter (le sujet des SEGPA et des enfants handicapés a longuement été débattu), selon quelles priorités ? Doit-on imaginer des parcours moins rigides et mettre en place de réelles passerelles entre les filières et parcours ? Le terme orientation renvoie certes à des problématiques, des vécus et des interprétations très diverses. A nous parents de poursuivre la réflexion, rester force de propositions, dans un dialogue constant avec les conseillers d’orientation.

 

Véronique Berthoumieu

Catégorie: Secondaire

A propos de l'auteur :

Laisser un commentaire

De la maternelle au lycée

  • Archives:

  • Categories:

  • Tags:

Pétitions

Non à la fermeture de classe aux Longues Rayes à Eragny-sur-Oise

  Nous, les parents d’élèves et les futurs parents de l’école primaire Les Longues Rayes à Eragny-sur-Oise, nous signons cette pétition pour dire «  NON à la fermeture de classe aux Longues Rayes ». Non à la dégradation continue des conditions d’accueil et d’apprentissage de nos enfants à l’école primaire. Chaque enfant a droit à […]
| 22 septembre 2016 | 0 Commentaire

Lycée de Gonesse : « les effectifs sont ingérables pour les professeurs et les élèves »

Nous, parents, professeurs et personnels du lycée René Cassin de Gonesse (95), sommes en lutte depuis juin etl ‘ équipe pédagogique  en grève depuis le vendredi 2 septembre pour dénoncer les classes surchargées, en cette rentrée 2016-2017 : – toutes les classes de secondes entre 34 et 35 élèves ! – de nombreuses classes de première et […]
| 6 septembre 2016 | 0 Commentaire

Les parents d’élèves appellent les députés à voter l’accès à la cantine pour tous les enfants !

    La FCPE rappelle inlassablement que certains enfants arrivent à l’école en ayant faim, la cantine est souvent le seul vrai repas qu’ils font dans la journée. Le rapport « Grande pauvreté et réussite scolaire » l’a démontré, ces situations ne sont pas isolées et elles ont également un impact sur la réussite des […]
| 11 juin 2016 | 0 Commentaire

Video