Déclaration au CDEN du 4 février 2014

| 6 février 2014

Monsieur le Préfet, Monsieur le Président, Madame la Directrice Académique,

Mesdames et messieurs les membres du CDEN,

L’école vient d’être l’objet d’une attaque frontale de la part des milieux les plus conservateurs, réactionnaires de la société. Le prétexte de cette attaque est le  soi-disant enseignement de la “théorie du genre” à l’école.

La FCPE 95 tient à rassurer les parents et à rappeler en quoi consistent les ateliers “ABCD de l’égalité” lancés par le ministère de l’Education Nationale et le ministère des Droits des Femmes. Les ABCD de l’égalité visent à éduquer à l’égalité garçon-fille et, à travers elle, à lutter contre les discriminations.  Comme vous le savez, nous avons reçu des insultes, des menaces. Mais la FCPE 95 ne baissera jamais les bras face à toutes les inégalités et toutes les informations qui n’iraient pas dans le sens d’une école pour tous ! A travers ces attaques c’est le principe même de la laïcité qui est visé. Personne ne peut remettre en cause le contenu de l’enseignement au nom de ses convictions religieuses. Et nous nous félicitons qu’aujourd’hui, l’Institution, les élus de la république aient pris la mesure de la gravité de cette attaque qu’à un moment, certains avaient tendance à minimiser. Nous pensons pour notre part qu’il ne s’agissait pas seulement d’une attaque contre l’école publique, mais bien contre un des fondements de la République.

Il faut alors réagir à la hauteur de l’agression.

L’enseignement de l’égalité entre les femmes et les hommes est prévu par la loi depuis 1989 et les ABCD de l’égalité s’inscrivent dans le cadre des enseignements existants : en éducation physique et sportive, dans les cours d’éducation artistique, d’histoire, et dans toutes les activités pédagogiques qui souhaiteraient  s’y inscrire.

En aucun cas, l’objectif de ces ateliers  serait d’apprendre l’homosexualité aux enfants dès la maternelle, ni de proposer des «travaux pratiques sexuels» en classe, comme le colportent des rumeurs et l’instrumentalisation politique que nous venons de connaître. Comment  pouvons-nous imaginer des cours   sexuels donnés par des enseignants à des enfants entre 3 et 8 ans ?

Pour lire la suite de la Déclaration de la FCPE 95 pour le cden du 4 février 2014

Catégorie: Déclarations

A propos de l'auteur :

Les commentaires sont fermés

De la maternelle au lycée

  • Archives:

  • Categories:

  • Tags:

Pétitions

MOBILISATION CONTRE LA LOI BLANQUER

Par communiqué de presse récent diffusé à l’ensemble de ses adhérent.e.s, la FCPE a appelé ses conseils locaux à se mobiliser contre la loi Blanquer dite « Ecole de la confiance ». Pour vous aider à organiser les actions localement, la FCPE met à votre disposition ce kit de mobilisation comprenant : 1 affiche appelant […]
| 27 mars 2019 | 0 Commentaire

Non à la fermeture de classe aux Longues Rayes à Eragny-sur-Oise

  Nous, les parents d’élèves et les futurs parents de l’école primaire Les Longues Rayes à Eragny-sur-Oise, nous signons cette pétition pour dire «  NON à la fermeture de classe aux Longues Rayes ». Non à la dégradation continue des conditions d’accueil et d’apprentissage de nos enfants à l’école primaire. Chaque enfant a droit à […]
| 22 septembre 2016 | 0 Commentaire

Lycée de Gonesse : « les effectifs sont ingérables pour les professeurs et les élèves »

Nous, parents, professeurs et personnels du lycée René Cassin de Gonesse (95), sommes en lutte depuis juin etl ‘ équipe pédagogique  en grève depuis le vendredi 2 septembre pour dénoncer les classes surchargées, en cette rentrée 2016-2017 : – toutes les classes de secondes entre 34 et 35 élèves ! – de nombreuses classes de première et […]
| 6 septembre 2016 | 0 Commentaire

Video